Partagez | 
 

 Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eyto
☆ Agent du fbi ☆
☆ Agent du fbi ☆
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 91
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 20
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Jeu 27 Nov - 9:15

Ce chapitre... c'est la vie. Là, y'a du lourd, posé, tranquillement.
Rien à dire, c'est l'EPICNESS de l'absolu. Superbe.
On attend la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Jeu 27 Nov - 17:48

On veut la suite !!! Tu es trop doué ils sont tous super Wink

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 17
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Ven 28 Nov - 22:57

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 9 : Retrouvailles en Ellésia

feat. Frey

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

La table était jonchée de différentes cartes et autres documents techniques. Frey était assis à les regarder, tout en se grattant la tête, d'un œil diligent. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'il épluchait tout ce cloaque de papiers, en prenant moult notes sur un petit carnet en cuir. Les pages se noircissaient très rapidement, textes et schémas prenant toujours plus de place. Le jeune homme releva la tête pour regarder l'horloge murale. Les aiguilles étaient bientôt alignées, indiquant que minuit allait bientôt sonner. Le tic-tac lancinant des secondes donnaient un rythme calme au travail de Frey.

Bientôt, la fatigue prit son corps entier et il se repoussa dans le dossier de la chaise, histoire de prendre un peu de distance. Il se massa les tempes et mordilla la plume d'oie, du bout des dents. « Qu'est-ce que je ferais pas pour une simple pause... Et pourtant, je ne peux me la permettre... » pensa l'ancien chef du Conseil Blanc, en poussant un long soupir audible. Éreinté, il se leva et se dirigea vers le lit qui se trouvait tout près. Frey se laissa tomber sur la couverture et enlaça son coussin en plume dans ses bras, avant de le plaquer contre son visage. Pourquoi était-il là, en fait ? Il était censé être mort. Décédé dans les flammes des Dragons Ancestraux. Et pourtant, il se tenait présentement dans ce monde. Bougeant, se mouvant, réfléchissant, agissant, comme tout mortel l'aurait fait. Le jeune homme ne comprit pas ce qu'il se passait. D'ailleurs, pourquoi avait-il son corps de jeune adulte ? Il avait pourtant plus de cinquante ans, en réalité. Beaucoup trop de questions fusèrent dans sa tête, ce qui lui causa encore plus de troubles, qu'il en avait à fouiller les informations sur la table à manger.

Des larmes commencèrent à naître sur ses yeux bleus. Des larmes chaudes et amères, à l'instar du thé qu'il buvait. Ne pouvant refréner une peine soudaine, il laissa ses sentiments se déchaîner, pendant de longues minutes. Frey se releva alors, d'autant plus exténué. La stress commençait à se faire sentir, il avait réellement besoin de repos pour pouvoir se requinquer. Cette pensée lui vint à l'esprit, quand la porte d'entrée s'ouvrit. « Quoi... Pourtant, je l'avais fermée à clé, j'en suis sûr ! » cria intérieurement le jeune homme.

La porte était ouverte, mais Frey ne pouvait voir personne, avec cet angle de vue, juste la pluie mêlée à quelques bourrasques de vent, qui renversaient tout ce qu'il y avait sur la table de la salle à manger. Il se jeta alors du lit, froissé par son passage pour se diriger vers la porte en bois. Avant qu'il puisse l'atteindre, une personne entra à l'intérieur et la referma, tranquillement. C'était une personne entourée par un long châle gris, qui tenait un parapluie dans ses mains. Le plus naturellement du monde, elle le referma et le plaça dans le porte-parapluie :

- Je suis rentrée, fit l'inconnue.
- Ca faisait longtemps, répondit Frey. Trop longtemps, Cordelia.
- Rien n'a changé ici, hein ? demanda la jeune femme.
- Rien. Hormis nous.

Un silence se fit. Rien ne pouvait le briser. Les deux jeunes gens se prirent dans les bras et se serrèrent fortement. Une étreinte de retrouvailles, après tant d'années d'absence.

Les fleurs poussent dans les rivières de sang. C'est de l'horreur, du désespoir et de la mort que sortent les plus grandes choses. N'a-t-on pas vu les plus grands se relever après une terrible chute. C'est dans cette force que les héros puisent. Celle de la détermination et de la droiture. La rose du temps a cinq pétales. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Plus du tout.

Noir. Vide. Inconstance. L'âme esseulée partage sa solitude avec d'autres. Quelque part, en quelque lieu, nous ne serons jamais seuls. Par delà le temps et l'espace.

Frey et Cordelia s'embrassaient longuement.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Lun 1 Déc - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abi
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Films

Messages : 14
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Ven 28 Nov - 23:33

Vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Sam 29 Nov - 9:38

C'est super Wink

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaibaraMeli
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Sam 29 Nov - 12:21

Oh... Ce chapitre.

Superbe.

Vraiment, tu écris très bien, ME. Very Happy

_________________
Let justice be done, though the heavens fall

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haibarameli.deviantart.com/
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 17
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 1 Déc - 22:08

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 10 : Une lame dans les ténèbres

feat. Nijima

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

La lumière vespérale, émanant des bougies en cire blanchâtre, se reflétait sur les pièces de monnaie. L'éclat de l'or brillait dans les pupilles de Nijima. Celui-ci faisait tourner les piécettes entre ses doigts, contemplant leur aspect étincelant. L’assassin ferma brusquement son poing, emprisonnant l'argent dans sa main. Il pouvait sentir le métal qui forçait sur sa peau. S'il avait bien réussi à s'emparer du parchemin et à accomplir sa missions, il avait également été repéré, ce qui ne constituait qu'une victoire en demie-teinte. L'espion sentait sa poitrine opprimée. Cet inconnu l'avait repéré si facilement, comme si tout était calculé. Pourtant, il aurait juré n'avoir fait aucune faute ou inattention durant son infiltration.

Il devait avoir quelque chose qui lui échappait, un facteur extérieur. Une personne qui faisait bouger les fils dans l'ombre. Ce parchemin en était l'élément central, évidemment. Et autour, gravitait l'impératrice Victoria, ainsi qu'un inconnu aussi énigmatique que dangereux. Nijima se leva et se dirigea vers la fenêtre pour l'ouvrir. Il avait besoin de prendre de l'air frais. Le froid de la nuit emplit ses poumons et les brûlait. Qui pouvait donc être à l'origine de cela ? Une idée farfelue lui vint à l'esprit ; et si Frey Bles était le centre de tout cela, cela pourrait tout expliquer. Dans le cas, l'ancien chef du Conseil Blanc ne serait pas un simple acteur, mais le marionnettiste.

Qui était réellement les poupées en chiffon ? Peut-être était-ce même Nijima, lui-même. Qu'importe, s'il avait choisi la vie d'assassin et d'espion, c'était en connaissant la vie qui lui serait destinée. Il ne vivait que par ses talents, oscillant de clients en clients. Fargand l'employait régulièrement, ce qui faisait de lui, le principal agent de l'Empire. Mais il gardait toujours son indépendance, c'est l'argent, le sustentant, qui le faisait rester ici. Pourtant, il rêvait parfois à une vie plus simple, sans le tracas des grandeurs, tout autour de lui.

Mais que pouvait-il bien y faire ? L'assassin soupira.

Le Conseil Blanc était un groupe détruit depuis une dizaine d'années, bien qu'il reste encore bien implanté dans l'esprit collectif. Le retour du Conseil Blanc, dans la situation actuelle, ne profiterait à personne, ou alors Nijima ne voyait pas à qui. Or, cela devait bien profiter à quelqu'un, si ce n'était pas directement à Frey Bles.

Nijima se redressa soudainement, avec une étrange impression. Comme s'il était observé. Le vent soufflait toujours à travers les branches, dévêtues de leur habit vert. Des présences vagabondaient ici et là, regardant l'espion dans son incertitude. Les ombres des bougies jouaient avec le mobilier, créant des espaces de ténèbres où les cauchemars et le désespoir pouvaient se cacher, sans se faire prendre.

Nijima zieutait d'un œil attentif sa chambre. Le pot d'eau était sur la commode. Les natures mortes étaient toujours accrochées sur les murs, sempiternelles immobiles. Les bougies de la table de chevet, à moitié fondues, consumaient l'air de la pièce, tout en délivrant une légère senteur vanillée. Le lit était fait, quoique légèrement dérangé par endroit. Mais tout était normal. La fatigue devait avoir eu raison de Nijima, qui se demandait alors, s'il ne valait pas mieux sombrer dans les bras de Morphée, au lieu de s'enchevêtrer dans des raisonnements futiles.

Cette conscience le gagna et il ferma la fenêtre qui claqua, lorsqu'il tourna le verrou. L'assassin tira ensuite les rideaux pourpres, qui ne laissait plus filtrer qu'un léger rai de lumière. Il repoussa alors sa couverture et se jeta dans le lit moelleux.

Ses paupières se fermaient lentement. Le sommeil s'enveloppa. Nijima passa une terrible nuit, peuplée de fantômes lubriques et des maléfices extravagants.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherlery hattori
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 59
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 22
Localisation : Blain

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 1 Déc - 23:27

EXCELLENT COMME TOUJOURS <3 lol!

_________________
afro flower lol! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/SherleryHolqueen
HaibaraMeli
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 7 Déc - 17:55

C'est vraiment très bien écrit... J'aime beaucoup ton style. Je trouve ça tellement bien décrit que je peux sans peine imaginer la scène.~

_________________
Let justice be done, though the heavens fall

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haibarameli.deviantart.com/
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 17
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 7 Déc - 20:39

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 11 : Danger imminent

feat. Tyna, Abi et Samus

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Le port d'Altris resplendissait dans les lumières de la nuit. On pouvait entendre cris et chants jusqu'à très tard dans la nuit, celle-ci profitant aux jeunes hommes avides de fêtes et de conquêtes d'un soir. L'alcool coulait à flot, sous les applaudissement de la foule, devant les différents spectacles de rue. Les jongleurs, comiques et autres artistes se trouvaient à chaque coin de rue, amusant qui se trouvait là. Dans cette ambiance de fête, Abi finissait de fermer sa boutique, glissant la clé dans la serrure pour fermer la porte. La jeune femme avait choisi de vendre les différents produits de la mer, dans ce grand port de Fargand, pour être plus près de ce qui l'intéressait, au fond : s'amuser. La vie dans les marécages, au sud du continent, était bien plus difficile. On y cherchait surtout à survivre, et le temps n'était sûrement pas aux divertissements.

Tandis qu'elle marchait dans les rues bondées de la ville, elle bouscula un homme dans une longue tunique. S'excusant de suite, elle croisa le regard de ce dernier. Il était dur, mais empreint de pureté et de sagesse. Celui-ci ne dit mot et continua sa route, sans porter plus d'attention à la jeune femme. C'est en tout cas ce que cru Abi. Mais un sourire amusé et joueur se dessina sur le visage de l'inconnu, alors qu'il remontait la capuche de son vêtement sur sa tête.  Il marmonna quelques mots et disparut dans une discrète colonne de lumière, ne laissant que le vent derrière lui, jouant avec les branches des sapins, éclairés de toutes les couleurs.

Le Jour du Don, c'était le nom de la journée où tout le monde s'offrait des petits présents, pour symboliser l'union entre tous les Elliséens. On accrochait des lampions à travers les villes. Le continent d'Ellésia se chargeait alors en lumière et en couleurs, propice pour faire la fête. Au port d'Altris, les décorations étaient déjà prêtes depuis quelques temps, avec toutes les offres des magasins, à cette occasion. C'était bien l'une des choses qui rebutaient Abi : la société de consommation. Elle n'avait rien contre le fait de s'amuser, mais les commerçants en profitaient un peu trop dans cette ville. Non pas qu'elle ne le faisait pas – elle qui était également une marchande –, mais il y avait peut-être des limites à imposer.

La jeune femme se dirigea vers un bâtiment, surplombé par une pancarte qui affichait « Le Chaudron Blanc ». Elle était une habituée de cette taverne, venant ici plusieurs soirs par semaine, se détendre par la labeur quotidienne. L'intérieur était plutôt agréable, avec une ambiance assez classe, contrebalancée par une musique bien moins sérieuse, jouée par un groupe de quatre personnes, dans des costumes extravagants.

A une table, discutait une jeune femme qui tenait une chope dans sa main droite. Elle l'agitait avec vigueur, faisant de grands gestes pour illustrer ses propos, ce qui faisait jaillir le liquide de son récipient, sous les exclamations des autres hôtes de la table. Abi s'approcha doucement et posa vigoureusement ses mains sur les épaules de la fêtarde :

- Alors, Tyna, toujours avec des épopées marines, lança la marchande qui fit sursauter la pauvre fille.
- Tu peux arrêter de me filer de ces frousses, répondit-elle, en se retournant vivement, dans une colère feinte.

Les discussions reprirent de bon train et Abi se joignit à son amie pour faire la fête, encore une partie de la soirée. Derrière la fenêtre poussiéreuse de l'auberge, une silhouette regardait la scène. C'était cet inconnu qu'Abi avait percuté, tout à l'heure. Tout à coup, il se retourna pour faire face à une autre personne, ressemblant à un mendiant, avec la canne qui lui permettait de se tenir correctement. Ce dernier prit la parole :

- Alors, Samus ? demanda-t-il.
- Parfait. Le retour des Élus est proche, répondit-il dans un sourire étrange.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abi
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Films

Messages : 14
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 7 Déc - 21:22

Tres bon chapitre comme toujours ,
(Je vois que ne pas encore ete assez gentille pour eviter les poissons :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 17
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mer 21 Jan - 20:51

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 12 : Chemise de soie

feat. Victoria et Frey

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Les lustres jetaient leur lumière dorée sur le sol blanc et  marbré. L'éclat lumineux se reflétait sur le sol brillant, là où les nobles dansaient au rythme envoutant de l'orchestre. Victoria regardait la scène, lasse. Ces derniers jours l'avaient fortement fatiguée et les recherches de Nijima, quelque peu infructueuses, ne l'avaient guère ravie, tout du moins contentée. Elle sentit le parchemin sous sa robe. Son contenu brûlait, tout comme le ferait de l'acide, sa peau. Tandis qu'elle fondait, pensive, dans ses réflexions et rêves, son conseiller, Clauris, se glissa à côté d'elle et, discrètement dans l'oreille, lui dit :

- Votre Altesse, il semble qu'un individu indésirable s'est glissé parmi nous. Que devrons-nous faire ?
- Mhh... fit Victoria, pensive, en sursautant à la vue de son conseiller.
- Votre Altesse... Enfin... Il faudrait mieux que vous affichiez une mine plus enjouée, je ne devrais à avoir à vous le dire, vous le savez ?
- Certes, mais je suis exténue de ces fêtes futiles, qui ne servent à remplir le ventre de pauvres nobles, peu capables de se nourrir par eux-mêmes. On aurait dit des chiens qui attendent leur pitance, s'amusant pour faire passer le temps...
- Votre Altesse, coupa Clauris avec un regard effrayé, si l'on vous prenait à dire ça, la noblesse pourrai bien vous écraser, d'autant plus que la situation n'est pas des plus faciles !

L'Impératrice souffla, en secouant la tête, de gauche à droite, faisant balancer ses mèches de cheveux. Celle-ci, sans plus de cérémonie, se leva et sortit par une entrée réservée au personnel, au grand dam de Clauris qui leva péniblement ses épaules.

Victoria parcourait les couloirs du château avec précipitation, en tenant sa robe pour ne pas marcher dessus. Ses talons claquaient sur le sol et résonnaient bruyamment. Elle avait besoin de se poser. De tout oublier. Le manuscrit que lui avait apporté Nijima était bien trop troublant pour qu'elle puisse rester là, sans rien dire ou rien faire. Quoiqu'elle n'avait pas d'autres options ; elle devait continuer à vivre, arborer une façade pour cacher sa véritable nature et sourire à tout le monde. Mais cela ne lui plaisait guère. Elle, l'Impératrice ; elle, l'enfant de feu Faladoc de Fargand ; elle, la jeune fille aux soins de ses serviteurs ; elle, la princesse de Fargand ; elle était emprisonnée dans le cadre de ce château lamentable.

La liberté, c'était ce qui lui manquait. Que n'aurait-elle pas donné pour accompagner le Conseil Blanc dans leurs aventures, rien que pour voir Frey Bles dicter ses stratégies à son groupe. Tandis que son esprit vagabondait dans des souvenirs et des fantasmes d'antan, elle n'avait pas vu qu'elle était déjà arrivée dans sa chambre. L'air frais de la nuit passait par la fenêtre ouverte. Le vent sifflait entre les fines lattes de bois qui composaient la jalousie, duquel elle s'amusait à épier les différents jardiniers. La femme alluma les bougies qui ornaient les chandeliers, près de la cheminée.

Une silhouette approcha d'elle, doucement. Encapuchonnée. Victoria pouvait la voir dans le miroir. L'inconnu avait sa main sur sa ceinture, comme prêt à tirer un poignard. Pourtant, Victoria ne ressentait pas la moindre peur. Plutôt était-ce de la confiance :

- Cela a un air de déjà-vu, n'est-ce pas ? questionna la mystérieuse personne.
- Beaucoup trop pour que ça soit la réalité, à vrai dire, répondit-elle.
- Et pourtant... fit l'inconnu en parquant un temps d'arrêt. Et pourtant...

Frey Bles se dégagea de son couvre-chef et laissa flotter ses cheveux. Son regard était clair et brillait à l'éclat des bougies. Une douce et voluptueuse réminiscence flotta dans l'air, avant de disparaître, emportée par l'air vespéral :

- Alors, tu n'as rien à m'expliquer ? lança l'Impératrice, en penchant la tête.
- Pas plus que d'habitude, railla Frey, disparaître et réapparaître est devenu l'une de mes spécialités, tu le sais bien.

Victoria n'était pas d'humeur à rire ou même à soulever la moquerie. Elle avait tant de choses à demander, mais Frey ne semblait pas vouloir donner la moindre réponse.

- Victoria, reprit l'ancien chef du Conseil Blanc, je ne devrais pas être ici, normalement. Ma présence n'est que le fruit d'un hasard trompeur et de rouages démoniaques. Je dois quitter ce monde le plus vite possible, mais j'ai encore des choses à faire...
- Tout cela n'est que du baratin, coupa Victoria, en proie à des spasmes gauches. Quand nous nous étions rencontrés, il y a fort longtemps, tu ne parlais pas comme ça. J’étais sur le point de t'accueillir, j’allais t'embrasser, inaugurer pour toi une vie nouvelle, loin de tout le malheur du monde. Tu n’es pas un imbécile, Frey, tu es un vulgaire idiot. Tu dirais n’importe quoi, tout ce qui t’arrange. Maintenant que tu as sauvé le monde, alors quoi, tu voudrais abandonner ceux qui ont compté pour toi, comme cela ? Tu me parles de cette bizarrerie à être avec nous ! Foutaises, plutôt ! Tu veux me faire comprendre que j’ai rien à attendre de toi, et en plus tu veux te faire désirer. C’est malhonnête. Ce sont des grands mots, mais tu ne m’auras plus comme ça. Oh ! comme j’ai été bête, bête à en mourir. Croire que je pourrais enflammer ton cœur ? Ridicules espoirs ! Tu es un fantôme errant. C’est bien fait pour moi. Une illusion de moins à porter...

Un silence profond emplit la pièce.

- Mais ne vois-tu pas que, dans mes emportements, mon cœur ne démentait que sempiternellement ma bouche ? finit Victoria en tombant à genoux.
- La douleur qui se tait à jamais n'est toujours que plus douloureuse... Je suis là, maintenant, souffla Frey en prenant l'Impératrice dans ses bras.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Top Spin 4
» Star wars épisode VII, future trilogie et spin off
» Spin off ?
» Tour Rapide / Rapid Spin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Detective Conan :: Espace détente :: Vos créations :: Fictions-
Sauter vers: