Partagez | 
 

 Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 16 Nov - 21:39

Je me permets un petit teasing malsain, avant de débuter véritablement cette fiction.

Bref, vous connaissez tous Crossed Destinies, qui met en scène la majorité d'entre nous dans l'univers de DC. Age of Eternity reprend ce même concept, mais vous déplace dans un univers fantastique, comparable à la Renaissance de notre monde. A savoir que j'utilise cet univers pour mes parties de RP et pour mon roman.

Il faut juste que vous sachiez que cet univers est déjà bien avancé et répond à ses propres codes et règles. A vrai dire, il m'est impossible de reprendre les bases de cet univers à zéro et de tout expliquer au fur et à mesure des chapitres. C'est pourquoi je vous renverrai à des notes d'histoire pour la meilleure compréhension de l'univers.

Pour vous aider à vous situer sur le continent d'Ellésia, voilà une carte basique :
Carte V1.0:
 

Je mets à disposition les différents événements qu'à connu l'univers dans lequel vous allez évoluer :
Liste des événements - Attention, très long:
 

Maintenant, la liste des personnages tirés des différents membres qui évolueront en Arcania :
Liste des personnages:
 


     Sommaire des chapitres
            Volume I : Lancers de dés
                     Livre 1 : Prise de conscience
- Prologue : Une douce tranquillité => Cliquez ici.
- Chapitre 1 : Le vent du destin => Cliquez ici.
- Chapitre 2 : Le feu dans nos cœurs => Cliquez ici.
- Chapitre 3 : Poussière du sud => Cliquez ici.
- Chapitre 4 : Épées sœurs => Cliquez ici.
- Chapitre 5 : Étincelle pour un roi => Cliquez ici.
- Chapitre 6 : Une flèche dans le ciel => Cliquez ici.
- Chapitre 7 : Requiem blanc => Cliquez ici.
- Chapitre 8 : Je vois qui tu es => Cliquez ici.
- Chapitre 9 : Retrouvailles en Ellésia => Cliquez ici.
- Chapitre 10 : Une lame dans les ténèbres => Cliquez ici.
- Chapitre 11 : Danger imminent => Cliquez ici.
- Chapitre 12 : Chemise en soie => Cliquez ici.

                     Livre 2 : Mort artificielle
- Chapitre 1 : Mon amour contre tout => A venir.
- Chapitre 2 : L'ombre noire => A venir.
- Chapitre 3 : Et si c'était vrai ? => A venir.
- Chapitre 4 : Le sable dans un sablier => A venir.
- Chapitre 5 : Ellésie, notre mère à tous => A venir.
- Chapitre 6 : Gambit de la reine - Partie 1 => A venir.
- Chapitre 7 : Gambit de la reine accepté - Partie 2 => A venir.
- Chapitre 8 : Défense avalonienne - Partie 3 => A venir.
- Chapitre 9 : Attaque des ténèbres - Partie 4 => A venir.
- Chapitre 10 : Système du Conseil Blanc - Partie 5 => A venir.
- Chapitre 11 : Échec au roi - Partie 6 => A venir.
- Chapitre 12 : Contre-attaque - Partie 7 => A venir.
- Chapitre 13 : Partie des héros - Partie 8 => A venir.
- Chapitre 14 : Piège éclair - Partie 9 => A venir.
- Chapitre 15 : Échec et mat - Fin => A venir.

                      Livre 3 : Une triste vérité
- Chapitre 1 : Conflit sinistre => A venir.
- Chapitre 2 : Une drôle de manipulation => A venir.
- Chapitre 3 : Retour du Conseil Blanc => A venir.
- Chapitre 4 : Une vie partagée => A venir.
- Chapitre 5 : Quid de la lance? => A venir.
- Chapitre 6 : Nécromancien sous vide => A venir.
- Chapitre 7 : Une force bien plus puissante => A venir.
- Chapitre 8 : Fluides et fluide => A venir.
- Chapitre 9 : Escapade en donjon - Partie 1 => A venir.
- Chapitre 10 : Épée de Damoclès - Partie 2 => A venir.
- Chapitre 11 : Arme ton arc ! - Partie 3 => A venir.
- Chapitre 12 : Une chute inéluctable - Partie 4 => A venir.
- Chapitre 13 : Amour pour bouclier et paroles pour épées - Partie 5 => A venir.
- Chapitre 14 : Une flèche dans le cœur - Fin => A venir.

            Volume II : La boue
                      Livre 4 : Terre stérile
- Chapitre 1 : La mort à nos trousses => A venir.

Résumé, livre par livre:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Mer 21 Jan - 20:52, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 16 Nov - 22:48

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Prologue : Une douce tranquillité

Le chandelier allumé éclairait faiblement la pièce, tout en jetant des ombres dansantes sur les murs de la chambre. Victoria de Fargand était allongée sur son lit, encore dans ses vêtements de jour. Cela faisait maintenant dix ans que le Conseil Blanc avait été détruit.

Dix ans, que Frey Bles était mort, en héros. Le seul homme qu'elle n'ait jamais aimé. C'était malheureusement un amour à sens unique. Elle avait beau être impératrice, elle ne pouvait rien faire contre le charme de Cordelia, l'amante de Frey. C'était un doux poison qui la nourrissait, un luxe qui lui était inaccessible, mais qui la réjouissait dans ses rêves. Mais tout cela était terminé. Elle était à nouveau seule, sans personne qui puisse la soutenir. Il y avait bien tous les gens de la Cour, mais ce n'était que des hypocrites de bas étage, qui se complaisaient en flagorneries pour s'attirer des faveurs. Ah, qu'ils étaient bêtes de croire cela...

Les nuages cachaient la lune, qui avait pris une forme de croissant pour cette nuit. Tout devint un peu plus sombre, et Victoria s'emmitoufla dans sa douce couverture. L'automne commençait à céder sa place à l'hiver, qui s'annonçait rude, cette année, selon les scientifiques. Le sol, couvert de feuilles mortes, allait bientôt se revêtir de son bel habit blanc, si cher aux enfants. L'impératrice se souvint de son enfance, fragments de bonheur qui lui semblaient si lointains, aujourd'hui. Le temps où elle s'amusait avec son père qui prenait soin d'elle et veillait à ce qu'elle ne manquait de rien.

Enfin, tout cela n'était plus que de l'histoire ancienne. Le monde a bien changé, et Victoria avait des préoccupations plus importantes que cela. Depuis quelques temps, la sphère politique avait connu quelques bouleversements. On sentait que les régents de Fargand étaient plus hésitants, vis-à-vis des décisions de l'impératrice, sans qu'on puisse l'expliquer d'une quelconque manière.

Pourquoi donc un tel remue-ménage, pensa Victoria en se couchant sur le côté droit, une mèche de cheveux lui tombant devant les yeux. Tandis qu'elle fermait les yeux pour trouver le sommeil, ainsi que des réponses, quelqu'un toqua vivement à la porte. L'impératrice sursauta et donna l'autorisation d'ouvrir la porte.

C'était son conseiller, qui semblait troublé au plus haut point. Il suait abondamment et sa respiration était saccadée, comme s'il eût vu les pires démons.

- Allons, Clauris, pourquoi, diantre, me dérangez-vous à une heure si tardive ? demanda Victoria, légèrement irritée.
- C'est que, s'excusa le conseiller, j'ai reçu une missive qu'on m'a expressément demandé de vous remettre.
- Mais enfin, cela ne pouvait-il donc pas attendre le lendemain, Clauris ? Je sais que vous m'êtes très cher que je vous permets de tout, mais il doit y avoir des limites à cela, non ?
- Je ne puis que m'excuser, mais lisez juste le nom de l'expéditeur, cela devrait vous troubler comme je le suis actuellement, rétorqua Clauris en tendant la lettre.

Victoria la prit vivement et regarda le sceau en cire qui fermait la lettre. On pouvait y voir deux épées croisées, à demi-cachées par un bouclier de chevalier. L'impératrice se laissa retomber dans son lit, le regard qui se brouillait littéralement. « Frey ! Comment est-ce possible ?! ».

Notes de compréhension, expressions écrites en gris:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Lun 17 Nov - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 17 Nov - 9:40

C'est trop bien écrit !!! ;-) Je suis...je n'arrive pas à trouver de mots...

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherlery hattori
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 59
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 22
Localisation : Blain

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 17 Nov - 19:45

:'( Trop beau

_________________
afro flower lol! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/SherleryHolqueen
Abi
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Films

Messages : 14
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 17 Nov - 20:40

Juste trop bien , ce debut est juste top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherlery hattori
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 59
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 22
Localisation : Blain

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 17 Nov - 21:01

Abi il y a la présentation à faire :p

_________________
afro flower lol! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/SherleryHolqueen
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 17 Nov - 22:07

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 1 : Le vent du destin

Les colonnes de l'académie d'Esteria montaient jusqu'au haut plafond vitré du bâtiment. La lumière qui filtrait à travers formait des mosaïques colorées sur le sol en marbre. Lolli était adossée à l'une de ces colonnes, feuilletant ses fiches de cours. Le bruissement du papier se mêlait aux discussions bruyantes des étudiants, qui rigolaient, profitant de l'intercours. Relisant des extraits de son traité de magie qu'elle gardait toujours sur elle, l'étudiante n'eut pas l'attention nécessaire pour remarquer la personne qui posa brusquement sa main sur son épaule.

Elle se retourna en sursautant et vit le visage souriant d'une jeune femme qui était entouré par des cheveux châtains épars. C'était Méli ; derrière qui se tenait Chloé, qui apparut dans un petit mouvement de tête. La cloche centrale se mit à sonner, pulsant les tympans des jeunes gens. Quelques soupirs d'exaspération se firent entendre. Le petit groupe de filles se dirigea vers l'escalier principal qui commençait à s'emplir de nombreux étudiants.

Le deuxième étage donnait sur plusieurs amphithéâtres dédiés aux différents cours scientifiques. Quelques professeurs étaient déjà dans leur salle attitrée, à effacer le tableau noir que les précédents enseignants n'ont pas daigné. Les élèves rentraient lentement dans les amphithéâtres, s'installant à leurs places habituelles. Méli, Lolli et Chloé rentrèrent dans la salle 2-B et s'assirent au quatrième rang.

L'amphithéâtre commençait à se transformer en un véritable champ de guerre. En effet, l'absence de professeur était assez critique. Le pièce s'emplit d'un brouhaha incessant, un tumulte diffus, inintelligible et perpétuel. Bruits, chahuts, cohues, les sons s'entrechoquaient, s'emmêlaient, s'embrouillaient et s'amalgamaient dans un maelström trouble. Un vacarme détestable, des plus détestables, et surtout insupportable pour Méli. Le mal de crâne guettait, mais une voix forte et assurée sonna le glas de cette tempête de bruits :

- Bon Dieu, mais taisez-vous, on ne peut même plus réfléchir en paix !

C'était la voix d'un homme d'une trentaine d'années, qui tenait une énorme chemise, pleine de feuilles diverses, dans sa main droite. Il posa cette charge incommensurable sur le bureau du professeur, avant de mettre ses lunettes. De ses yeux vifs, il scruta la salle, calmée.

- Bien, comme vous avez pu le remarquer, Mademoiselle Elena est absente, déclara-t-il d'un air sévère. J'espère que je pourrais la remplacer dans de bonnes conditions...

Méli se retourna vers Chloé pour lui faire l'éloge de ce professeur, qui savait s'imposer. Non pas que Mademoiselle Elena était déplaisante, mais elle était trop sympathique pour calmer les plus excités de l'académie. Les étudiants étaient, certes, des génies pour la plupart, mais leur insolence était parfois assez énervante. Esteria comptait les meilleurs éléments scientifiques de Thémésia. Le but de l'académie était de rassembler les grands intellectuels ou futurs intellectuels pour former un pouls scientifique solide. L'enseignement proposé visait à former à la recherche, par la recherche et pour la recherche.

- Bref, j'ai une nouvelle des plus importantes à vous communiquer, reprit le professeur. Certains étudiants ont fait des recherches dessus et savent déjà de quoi je vais parler. Nous avons mis au point une arme capable de tirer à distance, grâce à la force du fluide.
- Mais, fit Lolli en levant la main, est-il possible de réguler l'apport énergétique en modulant la fréquence du fluide ? Nous savons que certains étudiants ont mené des expériences sur ce sujet-là...

Le professeur releva ses lunettes rapidement, et prit une inspiration, assez douloureuse à entendre.

- C'est justement ces expériences qui viennent de nous causer des problèmes...

La rumeur reprit de plus belle, et les bruits repartaient de nouveau. Le professeur Claude ne pouvait plus rien faire pour les arrêter.

Une silhouette regardait la scène, derrière les portes de l'amphithéâtre. Un sourire narquois et amusé s'empara de son visage. La personne partit, sans bruit, laissant juste du mystère derrière elle, dans un coup de vent...

Notes de compréhension, expressions écrites en gris:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaibaraMeli
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mar 18 Nov - 20:37

Heeey. Ce prologue, et ce chapitre... ont la classe.

ME a écrit:
Un vacarme détestable, des plus détestables, et surtout insupportable pour Méli.

Tout à fait moi. Tout le temps. XD

Bref, bref... Super début ! J'ai hâte de lire la suite. VOILA

_________________
Let justice be done, though the heavens fall

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haibarameli.deviantart.com/
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mar 18 Nov - 21:58

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 2 : Le feu dans nos cœurs

Les violons résonnaient dans la salle de bal, tandis que les nobles se regroupaient autour des tables pour trinquer ensemble. C'était l'une des soirées que l'impératrice Victoria organisait chaque semaine. On pouvait y voir le signe du faste de l'Empire, mais cela n'était que le revers de la médaille : il s'agissait juste de tentatives pour garder les nobles du côté de Fargand, pour ne pas essuyer une révolte interne.

L'impératrice était dans la salle de conseil privée du palais. Elle soupirait fortement, faisant les cent pas, de long en large, en réfléchissant, se rongeant les ongles. Cela faisait deux heures qu'elle repensait à cette lettre. Elle avait d'abord cru qu'il s'agissait d'une fausse, mais l'écriture et le style étaient identiques à celui de feu Frey Bles. Ce dernier lui demandait juste de ses nouvelles, comme il le faisait auparavant. Étrange, très étrange, même.

La porte du fond s'ouvrit et un jeune homme mince, habillé d'un costume noir se montra. Ses cheveux en bataille firent rire Victoria, comme d'habitude. Après avoir esquissé les salutations d'étiquette, l'impératrice en vint aux faits :

- Je vous ai mis au courant de cette lettre de Frey Bles, n'est-ce pas ? demanda-t-elle, sans attendre d'autres réponses qu'un hochement de tête. J'ai besoin que vous enquêtiez dessus, allez à la Table Ronde d'Esteria et consultez les archives de fluide, vous savez quoi chercher.
- Bien entendu, répondit le jeune homme, sans hésiter. Mais pourquoi ne pouvez-vous pas envoyer une délégation officielle pour accomplir cette tâche ?
- Voyez-vous, certains nobles verraient le potentiel retour de Frey comme un obstacle à leur ascension. Je ne veux pas les avertir de cela. Vous comprenez, Nijima ? finit-elle avec un sourire en coin.

Nijima resta sans émotion, professionnalisme obligeant. Il sortit de la pièce, après une légère révérence, laissant l'impératrice seule. Celle-ci s'assit sur une des chaises en noyer, laissant sa robe traîner sur le sol. Derrière elle, la musique arrivait jusqu'à ses oreilles, l'envoûtant dans une mélopée des plus enchanteresses. Tout à coup, la porte reclaqua de nouveau. Une adolescente se fit voir dans le pas de la porte. Elle paraissait toute étonnée et effrayée de voir Victoria assise dans la salle. Elle fit un pas en arrière, quand l'impératrice lui ordonna de rester :

- Reste donc ici, je ne vais pas te manger, fit-elle d'une voix qu'elle voulait rassurante. Tu es Postine, si je me souviens bien, c'est ça ?
- Oui, Mademoiselle, répondit la fillette, en jouant avec ses cheveux.

Postine s'avança d'un air enjoué, elle pouvait enfin voir l'impératrice de près. Elle tira une des grandes chaises pour s'asseoir à côté d'elle.

- Pourquoi êtes-vous seule, ici ? demanda innocemment la jeune fille.
- Je pense à une époque où tu n'étais même pas née, celle où nous étions en guerre, répondit Victoria, la tête pleines de rêveries mélancoliques.
- Vous pensiez à quand vous jouiez à chat ? questionna Postine avec un grand sourire qui laissait voir ses dents blanches et alignées.
- Oh non, je pense à mes amours perdues...

Postine ne comprenait pas vraiment de quoi elle parlait. Si c'était à l'amour qu'elle pensait, pourquoi n'avait-elle une mine triste et les larmes qui lui montaient aux yeux ? Beaucoup trop de questions dans la tête de la petite noble qui se grattait l'arrière de la tête, de sa main gauche. La porte s'ouvrit une troisième fois et trois autres enfants se précipitèrent dans la salle, en saluant vivement l'impératrice.

- Allez, Postine, c'est toi qui compte, maintenant ! crièrent-ils en cœur.
- D'accord, j'arrive vous chercher ! lança cette dernière en riant.

Elle bondit de sa chaise et courut pour sortir de la salle, après avoir fait un grand signe de la main à Victoria. Celle-ci le lui rendit avec un sourire amical.

La nuit était bien avancée, maintenant. Victoria prit une feuille pour les lettres, qui se trouvait dans le tiroir d'une des grandes armoires vitrées, surplombées par les armoiries des différentes nations d'Ellésia. Le bouclier chevaleresque rouge pour Fargand, rappelant le feu, l'amour et le pouvoir. La hallebarde portant un ruban vert pour Thémésia, évocatrice du vent, de la paix et de l'espoir. L'épée dorée d'Horvald, pour la terre, la puissance et l'unité. Et enfin, le bâton orné d'une émeraude d'Avalon, couleur de l'eau, de la sagesse et de la loyauté.

L'impératrice prit sa plume et commença à rédiger une lettre : « Cher Frey... ».

Notes de compréhension, expressions écrites en gris:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Sam 22 Nov - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyto
☆ Agent du fbi ☆
☆ Agent du fbi ☆
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 91
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 20
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mer 19 Nov - 9:21

On est bien. Posé. Pizza et verre de vin devant cette chose, ce texte.
J'aime ! J'aime vraiment le titre et la not- ce chapitre Wink
La suite. ME. La suite Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Jeu 20 Nov - 22:08

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 3 : Poussière du sud

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Mélanie rangeait ses papiers. L'âtre de la cheminée était allumé et un feu qui virevoltait dans le bruit reposant des flammes. La journée n'avait pas été des plus faciles. Entre la bourgeoisie qui se plaignaient des taxes trop élevées et les problèmes de canalisation, la femme n'avait pas pu voir sa journée défiler. Les cloches de l'église venaient de sonner, annonçant minuit. Le froid se mêlaient aux tintements du clocher, faisant frissonner Mélanie. Ou peut-être n'est-ce pas un frisson de froid, mais d'hésitation ou d'inquiétude.

La situation en Horvald avait clairement changé, depuis la fin de la guerre contre les Dragons. On pouvait facilement croire que la reine Seus puisse d'être déchue. Son autorité avait baissé auprès des plus riches, qui étaient avides de pouvoir.

Mélanie soupira, quand tout à coup, la porte d'entrée claqua, laissant entrer un courant d'air froid. Une jeune femme était entrée dans la pièce, elle était encapuchonnée et se frottait les mains vigoureusement, pour les réchauffer. Mélanie la regarda avec un regard noir.

- Miriam ! Qu'est-ce que tu fais à rentrer aussi tard ? cria Mélanie.
- Lâche-moi, j'ai l'âge de me prendre en charge toute seule, répondit la jeune femme en soupirant.

Mélanie lui rendit son soupir. Miriam était trop indépendante pour accepter l'autorité de quiconque, surtout pas de sa sœur. Depuis le décès de leurs parents, dans leur prime jeunesse, les deux filles ont appris à vivre seule. Cela a rendu Mélanie très autonome, ce qui l'a hissé à son poste de sous-régente. De l'autre côté, Miriam a été traumatisée par la mort de ses parents. Elle a fui ces incidents dans une vie de liberté, effleurant légèrement celle de brigand. Toutefois, Mélanie arrivait à la cadrer, un tant soit peu. Il fallait bien, la vie à Horvald n'était pas des plus sympathiques. Beaucoup pouvait vous tomber dessus, surtout dans les temps actuels.

Mariam enleva son châle. Elle tira la chaise de la table à manger et s'installa. Elle posa sa joue contre le bois dur de la table. Mélanie s'approcha d'elle et lui caressa doucement les cheveux, démêlant les quelques nœuds qu'elle avait. L'adolescente se laissa faire, son cœur, creusé par le manque d'affection, avait besoin d'un baume d'amour. Des larmes lui montaient aux yeux, mais elle se retint de pleurer ; elle ne pouvait pas se le permettre. Elle ne voulait plus être faible.

Mélanie regroupa ses derniers papiers et se dirigea vers le couloir, qui donnait sur deux chambres et une salle de bain. Elle entra dans la pièce de droite. Les murs étaient en bois et meublés de quelques tableaux, sans plus de prétention. Une simple bougie sur une table de chevet éclairait le lit et le bureau. La femme posa ses papiers sur le bureau en chêne et ouvrit son placard : elle prit ses vêtements de nuit et les enfila rapidement, avant de s'enfoncer dans son lit moelleux. Un repos des plus agréables, avec une pareille journée. Si seulement elle pouvait s'endormir un jour entier, pour ne pas avoir à affronter les regards colériques ou désespérés des habitants d'Arachia.

Elle ferma les yeux et sombra dans les bras de Morphée. Les étoiles la regardaient à travers la fenêtre cadrée. Le vent balançait les dernières feuilles des arbres, les feuillus laissant maintenant place aux conifères. Doux sapins piquants d'hiver.

Deux yeux rouges s'éveillèrent dehors. Un air fourbe et malsain se fit sentir. Une boule de feu naquit dans la main de l'inconnu. Ce dernier la projeta violemment contre les murs de la maison.

Le feu. La fumée. Tout brûlait. Mélanie dormait.

Notes de compréhension, expressions écrites en gris:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Sam 22 Nov - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sherlery hattori
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 59
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 22
Localisation : Blain

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Jeu 20 Nov - 23:03

La suite, La suite La suite :'(

_________________
afro flower lol! santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/SherleryHolqueen
Tynaria
Modératrice
Modératrice
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 52
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 18
Localisation : Au QG de l'Organisation '^'

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Ven 21 Nov - 18:29

Oh God! Qu'est ce que c'est bien écrit! <3
J'aime!!! *q* Et comme les autres, je veux une suite!!! \O/

_________________
"Traitors can't hide their sent..." ~Gin~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Sam 22 Nov - 0:11

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 4 : Épées sœurs

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Les épées s'entrechoquaient avec violence. Akim croisait le sabre avec Shin, avec violence. Les deux combattants rivalisaient de puissance et d'agilité. Esquives, feintes, gardes croisées s'enchaînaient à une vitesse folle. Personne ne parvenait à prendre l'avantage, et une foule commençait à se faire entre les deux épéistes, les observant et les acclamant.

Cette scène se déroulait aux frontières d'Holwald et Thémésia. Tandis que le combat continuait de plus belle et que la troupe de spectateurs grossissaient à vue d’œil, une femme habillée en noir et encapuchonnée se dirigea vers les deux combattants. Elle tenait de sa main gauche, une rapière rangée dans son fourreau doré. Elle avança vers les deux guerriers en affichant un petit sourire, tout en découvrant sa tête. L'inconnue s'attacha rapidement ses cheveux châtains en une queue de cheval et dégaina son arme, le fourreau tombant lourdement sur le sol, recueilli par l'herbe automnale qui restait.

Akim et Shin continuaient à se battre sans prêter attention à la nouvelle venue, leurs coups violents continuaient à s'échanger, sans la moindre retenue. Le fer allait de nouveau se croiser quand les deux lames furent toutes les arrêtées, sèchement et brutalement. Une rapière s'était immiscée entre les deux épées, et les maintenant en état de soumission. Les deux mercenaires se tournèrent vers cette arme inattendue. Au bout de l'arme, se trouvait cette femme. Elle avait l'air assez jeune, mais les traits de son visage reflétaient une vie pleine d'expérience, aussi dures soient-elles.

Elle tenait sa rapière d'une main ferme, mais douce. Sans prévenir, elle se dégagea et tenta de frapper les deux mercenaires. Ces derniers, étonnés, parvinrent à repousser l'attaque, mais en reculant sur de bons mètres. La femme en profita pour se lancer à l'assaut d'Akim. Ce dernier contra les différentes attaques, mais devait constamment faire des pas en arrière, perdant du territoire, pour éviter de se prendre des coups.

Shin regardait la scène, et se jeta lui aussi dans la bataille pour aider son rival. Mais la femme ne laissa aucune ouverture, sa garde était parfaite et imperméable. Même à deux contre un, ils peinent à placer le moindre coup. Tout à coup, la jeune femme s'éloigna des deux, et une vague d'énergie traversa la zone, qui fit trembler les personnes présentes, aussi résistantes étaient-elles. Ses yeux éclairèrent d'un éclat vert émeraude, et avant que quelqu'un put faire le moindre mouvement, elle disparut.

Shin et Akim se concertèrent, interloqués par la situation actuelle.

- Qu'est-ce qu... commença Shin. Où est-elle passée ?
- Aucune idée, lui répondit Akim. C'est tout de même bizarre qu'elle parte du com...

Avant qu'il eût pu finir sa phrase, la femme apparut dans une tornade et désarma violemment les deux mercenaires, qui virent leurs armes voler dans le ciel nuageux, présageant l'arrivée de l'hiver. Elle prit le fourreau qui était ses pieds et rangea sa lame, avant de l'attacher à sa ceinture. Elle s'éloigna sans dire un mot, se frayant un chemin dans la foule qui regardait la scène, consternée.

- Attendez, qui êtes-vous ? cria le mercenaire d'Horvald, alors qu'Akim l'approuvait d'un mouvement de tête.
- Mon nom n'est pas important, répondit-elle sans se retourner. Si je suis venu vous combattre, c'est pour une raison bien précise. Ne vous posez pas plus de questions, vous êtes bien ceux que je cherchais. Votre fluide est le bon...

Un sourire se dessina sur son visage. Le fluide de la femme s'éteignit et elle partit en remettant sa capuche, étrangement regardée par les deux mercenaires, qui s’échangeaient des mots, à voix basse, dans le creux de l'oreille...

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Sam 22 Nov - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TanteiChan85
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga

Messages : 55
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Sam 22 Nov - 9:49

OMG, c'est trop biiiiieeeen !! Hâte de voir la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 23 Nov - 0:01

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 5 : Étincelle pour un roi

feat. Coline et Katze

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Katze était assis sur la chaise de marbre. Il se grattait le menton, en regardant lubriquement la coupole qui laissait filtrer la lumière, à travers des vitraux colorés. Les murs de la grande salle ronde étaient trouées par de lourdes portes en bois, avec des gonds dorés. Entre chaque porte, une statue représentant une divinité se tenait debout. Les statues, fières et dignes, se tenaient la main, rendant l'atmosphère d'autant plus solennelle.

Katze se releva et posa ses coudes sur la table de marbre. Il était seul. Seul face à tous. Le maire étant absent, il devait le remplacer lors de cette conférence de la Table Ronde. La première fois qu'il le faisait. Jusqu'à là, il était toujours dans l'ombre, à donner des conseils et des directives, maintenant, il devait affronter la lumière et le jugement des autres. Le jeune homme sentit la pression monter et son cœur s'emballer. Il inspira fortement, pour tenter de se dégager de ce trac.

Le vide commençait à se faire dans son esprit, et il était maintenant plus serein. C'est à ce moment-là que la porte en face de lui s'ouvrit légèrement, laissant apparaître une jeune femme habillée d'une veste d'un bleu foncé, ainsi qu'un homme, dont les cheveux tombaient jusqu'à la moitié de son dos. Ils ne se parlaient pas et se contentèrent de s'installer à la table, en saluant vaguement Katze d'un signe de la tête.

Et de la même manière, toutes les autres portes s'ouvrirent et laissèrent entrer les différents membres de la Table Ronde. En une poignée de minutes, les trente chaises furent occupées. Un vieil homme, portant une longue robe noire, symbole de son appartenance à la haute chaire de l'académie d'Esteria. Il se racla la gorge, ce qui fit déglutir Katze, et commença à s'exprimer :

- Bonjour et bienvenue à tous, membres de la Table Ronde, fit-il d'une voix fatiguée, mais toujours ferme et déterminée. Si nous sommes réunis ici, c'est pour faire le point sur des incidents qui se sont produits à l'académie d'Esteria. Les académiciens, ici présents, le savent : des expériences menées sur le fluide ont provoqué des distorsions dans le rythme magique des alentours d'Esteria, et a fortiori, en Ellésia.

Des rumeurs se propagèrent doucement, avant que le maître de séance ne les arrêtent, en levant sa main droite. Il se gratta longuement la barbe avant de reprendre son discours :

- Nous ne savons pas si ces anormalités vont avoir des conséquences dans le futur, toutefois, nous avons pu relever quelques événements étranges, ces derniers temps, sans pour autant qu'ils soient nécessairement en relation avec notre problème actuel.
- Et quels sont-ils ? demanda un homme de petite taille.
- Et bien, nous avons pu remarquer un changement de trajectoire dans le déplacement des oiseaux migrateurs, ce qui n'était pas arrivé depuis les prédictions du Sage de la Deuxième Ère, si mes souvenirs sont exacts. D'autre part, nos récepteurs indiquent un surplus de fluide, sur notre continent, ce qui n'est pas normal.
- C'est-à-dire ? questionna la jeune femme qui était arrivée la première, juste après Katze.
- Mhh... Coline, je sais que vous vous intéressez fortement au Conseil Blanc, répondit l'académicien avec gravité. Je sens également une lueur d'espoir qui brille dans vos pupilles. Votre pensée est louable ; le Conseil Blanc est l'un des plus beaux cadeaux qu'Ellésia ait pu obtenir. Toutefois...
- Il n'y a pas de toutefois qui tiennent, s'énerva Coline en se levant brusquement. Les membres du Conseil Blanc étaient des personnes d'une puissance incommensurable, ils ne peuvent pas disparaître comme de vulgaires chiffons !
- Calmez-vous. Vous savons à quel point, la perte de Frey Bles et de ses compagnons est regrettable, mais il faut comprendre que leur bataille contre les Dragons a dû être d'une violence sans nom. Il est triste, mais sûrement vrai, qu'admettre qu'ils soient décédés durant leur affrontement final.
- Mais... Vous ne pouvez pas dire ça..., souffla Coline, en serrant douloureusement les poings.

Les membres de la Table Ronde la regardait avec peine. Tout le monde savait qu'elle avait été éduquée dans les fables que les poètes écrivaient autour de ce groupe légendaire. Cet idéal de bonté, d'humilité et de sagacité, transmis à travers les années par les auteurs et les chanteurs, tout le monde savait qu'elle le regrettait. Cette dernière se calma, et se rassit, en ravalant la colère qui broyait son ventre : elle ne pouvait pas admettre qu'ils aient simplement et purement disparu.

- Pour en revenir à notre histoire de surplus, reprit l'académicien, notre établissement de recherche propose plusieurs réponses à ce problème. Comme vous le savez, le fluide a été créé de manière limitée. Il existe donc un cycle du fluide. Lorsque l'on naît, on en prend dans notre environnement. Lorsque l'on meurt, on rend ce même fluide. C'est pour cette raison que l'on sait que la magie des premiers hommes étaient bien plus puissantes que la nôtre. Le fluide, étant partagé entre moins de personnes, chacun pouvait avoir une puissance plus importante.

Tous acquiescèrent à cela, sauf Coline qui était perdue dans ses pensées et Katze qui regardait cette dernière. Non pas qu'il éprouvait des sentiments pour elle, mais il admirait le fait que quelqu'un puisse avoir des opinions si controversées et que cette personne les affirme avec ténacité. Le jeune homme se disait qu'il avait trouvé un modèle à suivre.

- Notre explication a ce surplus de magie est simple, il s'agit juste d'une...

Le vieillard fut coupé dans son élan, par une des portes qui s'ouvrit en trombe, faisant trembler toute la salle. Du couloir blanc, apparut un homme de taille moyenne. Il portait un sabre droit, à la ceinture, et une cape qui recouvrait son épaule droite. Des cheveux châtains en bataille lui donnaient une certaine prestance. Son regard examina chacun des membres présents, qui affichait un air abasourdi. Personne ne prit la parole. Un silence profond. Morbide.

L'inconnu s'avança, en faisant des pas lents. Les regards convergeaient tous sur lui. Des regards d'incompréhension. Certains se frappaient pour vérifier qu'ils ne rêvaient pas.  D'autres étaient juste affalés sur le dossier de leur chaise, proches de l'inconscience. Coline s'était levé pour regarder l'homme, l'observant longuement des pieds à la tête : il était comme dans la description qu'elle connaissait par cœur. La seule chose qui différait était ses yeux. Ils étaient pas d'un bleu profond comme dans la légende.

- Qui êtes-vous ? fit Katze en se levant. Comment êtes-vous arrivé là ?
- Étonnant que la vénérable Table Ronde d'Esteria avec qui j'ai travaillé, répondit l'inconnu, doute de moi. Compréhensible, toutefois.

Katze ne trouva mots à redire et se rassit sur sa chaise. Frey Bles n'avait pas perdu de son effet.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Dim 23 Nov - 11:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 23 Nov - 10:35

Super chapitre ;-) Je ne trouve pas de mots pour le définir...

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaibaraMeli
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 23 Nov - 11:29

AAAH CETTE FIN

OMG

Vivement la suite !

_________________
Let justice be done, though the heavens fall

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haibarameli.deviantart.com/
TanteiChan85
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga

Messages : 55
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Dim 23 Nov - 11:45

Shocked Ce suspense !  Vivement la suite ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 24 Nov - 22:12

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 6 : Une flèche dans le ciel

feat. Didi et Orie

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Didi était cachée derrière un arbre. Son cœur battait très fortement et elle pouvait sentir cette pression qui remontait dans ses tympans. Son arc était bandé et la flèche était prête à être décochée pour s'enfoncer dans la chair de cet ours. Elle retint son souffle et se retourna brusquement, pour face face à l'animal enragé, qui semblait la traquer. Ce n'avait pas été une bonne idée de tuer la proie de l'ours, quoi qu'il fallait bien qu'elle subsiste.

Visant rapidement, elle fit fendre l'air de sa flèche, aux plumes d'oie. Le projectile toucha la tête et la traversa, en partie. La bête écroula sur le sol, dans un râle sourd. La jeune femme lui répondit par un soupir de soulagement. Elle s'avança vers le corps encore chaud de l'animal. Mais, quelle ne fut pas sa surprise en voyant une seconde flèche, qui s'était fichée verticalement, dans le crâne de l'ours. Didi la retira violemment, et l'examina. Elle était de bonne qualité, et totalement différente de celle qu'elle fabriquait elle-même.

Qui donc avait tiré cette flèche ? La jeune femme n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps qu'un groupe de personnes émergeait de la butte de terre, quelques mètres au-dessus d'elle. Elle leva sa tête pour les observer, mais le soleil d'hiver l'éblouissant, seules quelques silhouettes noires étaient visibles. La chasseuse réussit tout de même à distinguer des armes. Des lances. Longues et acérées.

« L'armée de Fargand ! » s'exclama-t-elle intérieurement. « Que font-ils ici, ils ne viennent jamais par ici, pourtant ! ». Didi commençait à s'inquiéter : en effet, le braconnage était interdit sur le territoire de Fargand, sans autorisation officielle. Qu'elle n'avait pas, malheureusement. Ses parents ne voyant pas d'un bon œil le départ de leur fille, avaient refusé catégoriquement de faire une telle demande aux autorités, au grand dam de cette dernière.

Une silhouette s'avança, féminine sûrement, à en juger par les longs cheveux qui lui tombaient jusqu'aux hanches. L'inconnue plaça une main au-dessus de ses yeux, comme si elle avait besoin d'une visière. Elle glissa ensuite quelques mots à l'un de ses compagnons, avant de déballer la pente rapidement. Quelques mètres séparaient maintenant les deux femmes. Didi observa son homologue, et portait un tunique d'un rouge proche du pourpre. Sa ceinture était habillée d'un poignard dans un fourreau, tandis qu'elle portait un arc composite et un carquois rempli de flèches, dans son dos.

- Vous chassez ici ? demanda la soldat. C'est un très joli tir, dans tous les cas.
- Euh... De même pour vous, répondit Didi, qui semblait assez perturbée, sûrement par le fait qu'elle soit dans l'illégalité et qu'elle est une représentante de l'autorité de Fargand devant elle. D'où avez-vous donc tiré ?
- De derrière cette butte de terre.

Didi ne répondit pas. Un tel tir ne pouvait pas être dû à la chance, pas avec une telle précision. La talent de cette archère était frappant. Cette dernière lui sourit affectueusement, tout en sortant son arc. Elle l'arma et sans réfléchir, décocha. La flèche se dirigea droit sur Didi. La peur et la surprise l'avaient tétanisée. Elle ferma les yeux, l'horreur l'envahissant.

Un bruit sec de vit entendre. Celui qui était caractéristique de la flèche qui venait de traverser quelque chose. Didi ouvrit lentement un œil, quand une pomme de pin lui tomba sur le dessus du crâne, avant d'arriver dans sa main. Elle regarda la plante avant de voir une main tendue devant elle.

L'archère s'était avancée et avait retirée son gant en cuir :

- Je m'appelle Orie, contente de te connaître !

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Mar 25 Nov - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abi
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Films

Messages : 14
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Lun 24 Nov - 22:17

Bravo ME a quand le prochain chapitre que l'n puisse decouvrire encore un autre perso !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mar 25 Nov - 21:15

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 7 : Requiem blanc

feat. Emma, Coline, Claude et Nessa

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Emma était debout devant le mur couvert de cartes. Elles étaient vieillies par le temps et les âges. Jaunies par l'air ambiant et recouvertes d'une fine couche de poussière, que le courant d'air, venant de la fenêtre ouverte faisait lentement envoler, elles ornaient la pièce, remplaçant l'uniformité du mur peint dans des accents de verts, grisés. La jeune femme observaient ces différents papiers avec attention, suivant les différents traits encrés de son index, tout en caressant les épingles qui plantaient les cartes sur le mur. C'est alors que quelques voix se firent entendre dans le couloir, alors désert, suivies de plusieurs coups répétés sur la porte en bois. N'attendant aucune réponse, cette dernière s'ouvrit et laissa entrevoir quatre personnes qui semblaient assez excitées.

Emma reconnu tout de suite les professeurs Claude et Nessa, qui enseignaient respectivement la technomagie et les lettres, ceux-là se jetaient des regards mielleux qu'ils tentaient de réprimer, pour respecter l'éthique de l'académie d'Esteria ; ainsi que Coline, qui a donné quelques conférences sur le Conseil Blanc, par le passé.. Toutefois, elle ne put reconnaître le quatrième individu, qui était caché sous un long manteau noir, doté d'une capuche qui recouvrait ses yeux, laissant juste apparaître un sourire assez caustique et malicieux.

- Bonjour, Emma ! lança Nessa, après avoir quitté Claude du regard. Toujours sur votre étude des courants occidentaux ?
- En effet, il me semble bien avoir trouvé un moyen d'accélérer les voyages entre Cornelia et Ellésia, en modulant les courants marins avec le fluide.
- Intéressant, répondit Claude, j'espère que votre projet vous sourira, mais pour l'instant, nous avons besoin de votre aide, si vous n'y voyez aucun inconvénient.
- Mhh... je vous écoute, fit la jeune femme, tout en jetant des regards inquiets à l'homme dissimulé derrière un masque d'ombre.
- Nous avons besoin d'établir un lien rapide avec Cornelia pour obtenir des informations de première ordre. Serait-il possible d'envoyer rapidement une délégation ? demanda Claude, avec son air sérieux habituel.

Le jeune femme se tut un instant pour réfléchir. Bien sûr qu'elle le pouvait, mais pour quoi donc ? Elle n'avait pas eu d'explication, et le ton employé par le professeur Claude ne laissa pas sous-entendre qu'elle en aurait de quelconques. Le doute la prit de court. Cette demande devait être lié à ce mystérieux homme. Ce dernier affichait toujours ce sourire qui ne laissait rien transparaître. Elle ne pouvait pas lui faire confiance, pas avec une aura si maléfique. La jeune femme était étonné que ses trois connaissances n'aient rien vu dans son air machiavélique.

Et pourtant, elle était tentée d'accepter, pour une raison inconnue. Ses lèvres lui dictaient d'accepter, mais son esprit refusait ; les sentiments primaient sur la raison, semblait-il. Emma soupira finalement :

- Je peux en effet répondre à votre requête, souffla-t-elle, terriblement. Quel message dois-je faire parvenir ?
- Demandez-leur si le Conseil Blanc les a contactés, fit l'inconnu, en coupant Nessa qui allait répondre.

Maléfices et tromperies, c'est ce que ressentait Emma. Elle aurait voulu répondre non, mais elle ne pouvait pas le faire. Elle voulait crier, mais elle ne le pouvait pas. Qui était donc cet individu ? Elle n'avait pas eu le temps de s'interroger plus longtemps que le petit groupe venait de la saluer, avant de fermer la porte derrière eux.

Emma était à nouveau seule dans la pièce. Les cartes flottaient dans les airs, juste retenues au mur par l'épingle qui les accrochaient. Les crocs du froid venaient de s'enfoncer dans la nuque découverte de la jeune femme, et les frissons s'emparèrent de son corps. Cela ne lui disait rien qui vaille, pensa-t-elle, en regardant par la fenêtre.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Frey était assis sur son lit. Cela faisait de longues années qu'il n'avait pas pu se retourner à sa demeure, dans le petit village de Philia. C'était le crépuscule, le soleil tombant sur l'horizon. Le ciel avait prit une teinte nacrée et dorée, bientôt remplacée par la faible lueur des étoiles nocturnes. Une tasse de thé fumait sur la table de chevet. Frey s'empara de la tasse et commença à siroter le liquide à la teinte brune. Une douce chaleur traversa son corps.

Coline était assise sur le sofa, en face du lit. Elle relisait les quelques notes que Frey lui avait fourni, il y a de cela, une poignée d'heures. L'écriture était rapide et un travail déchiffrage était nécessaire, mais le contenu était tout à fait intéressant. Des schémas illustraient le tout, apportant un peu de variété dans le fatras de mots, gribouillé sur les feuilles. Tandis que l'ancien chef du Conseil Blanc se délectait de son thé, la jeune femme le faisait avec ces notes.

- Alors, vous ne me racontez pas de mensonges, là ? questionna-t-elle avec un regard perplexe.
- Libre à vous de me croire, répondit-il, en finissant sa boisson.

Frey Bles se dirigea vers la cuisine et se resservit une tasse. Il se retourna et regarda son reflet dans la fenêtre. Un sourire machiavélique se dessina sur son visage, qui disparut aussitôt.

Notes de compréhension, expressions écrites en gris:
 

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Mar 25 Nov - 21:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mar 25 Nov - 21:25

Comment tu fais ??? C'est magique, c'est magnifiquee...tu écris trop trop trop bien !!!

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaibaraMeli
Nouveaux
Nouveaux
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres

Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mar 25 Nov - 23:05

Wouah.

J'aime.

J'attends la suite avec beaucoup d'impatience. Merci pour le chapitre (y)

_________________
Let justice be done, though the heavens fall

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haibarameli.deviantart.com/
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   Mer 26 Nov - 21:33

Volume I : Lancers de dés - Livre 1 : Prise de conscience

Chapitre 8 : Je vois qui tu es

feat. Nijima et Nessa

Musique d'ambiance, ouvrez le spoiler:
 

Nijima venait de refermer la porte derrière lui. S'infiltrer dans le sous-sol de l'académie d'Esteria n'avait pas été une mince affaire. Il fallait dire que l'endroit était gardé nuit et jour, par les différents académiciens qui résidaient sur place. L'espion avait dû mettre des étudiants peu scrupuleux dans sa poche pour faire diversion. Mais, dans tous les cas, il avait ce qu'il cherchait. Ou plutôt ce que l'impératrice Victoria cherchait. Du bout de ses doigts, il touchait le parchemin qu'il avait placé dans sa poche.

L'assassin rebroussa alors chemin et s'en retourna dans le hall de l'académie, maintenant désert. Les colonnes de marbre l'entouraient et lui faisaient comprendre qu'il n'occupait qu'une petite place dans ce monde. Et pourtant, il était grand. Il marchait dans l'ombre, à l'abri des regards et effectuait des choses que certains ne pourraient même pas imaginer ou entrevoir. Il allait bientôt atteindre les grandes portes de l'académie, quand il s'arrêta brusquement. Il venait de ressentir une présence derrière lui.

Le jeune homme se retourna promptement et fouilla le hall du regard. Tout lui paraissait normal, mais il savait, au fond de lui, que ce n'était pas le cas. C'est alors qu'une ombre se détacha de l'une des colonnes. C'était une personne, enveloppée dans un long manteau noir, fuligineux. Il portait une capuche qui ne laissait apercevoir que sa bouche. L'inconnu s'avança et se plaça à une bonne dizaine de mètres de Nijima :

- Bonsoir, fit-il d'une voix plate, dénuée de la moindre émotion. J'espère que je ne dérange pas votre petite excursion nocturne.
- Il semble que si, répondit l'assassin sur le même ton.
- Tant pis. Je crois que je vais juste récupérer ce qui m'intéresse. Donnez-moi ce qui se trouve dans votre poche, continua le mystérieux inconnu, en pointant ladite poche du sa main gauche.
- Et en quel nom ? Je pense que vous devriez vous en aller et me laisser tranquille.
- Vous n'avez pas besoin de connaître mon nom. Le simple fait que vous sachiez que vous devez me remettre ce papier est suffisant. N'êtes-vous pas d'accord ?
- Vous n'avez qu'à venir le chercher, souffla Nijima en souriant.

L'inconnu lui rendit ce sourire. En même temps, les deux ombres dégainèrent leurs armes. Nijima tenait un long poignard, tandis que son adversaire brandissait une épée, de métal noir. La tension dans l'air était palpable. Un sourire malsain s'empara des lèvres de l'inconnu et celui-ci se jeta sur Nijima. Ce dernier, nullement inquiété, se contenta de parer le coup avant de contre-attaquer. Le combat s'enchaîna sur ce ton-là.

Les étincelles, créées par les lames qui s'entrechoquaient, éclairaient brièvement le visage des deux combattants. Un combat discret, sombre, sans règle, sans pitié. Tout à coup, l'homme encapuchonné repoussa violemment Nijima d'un coup de pied et rengaina rapidement son épée. Une certaine aura apparut autour de lui, et il laissa voir ses yeux. Rouges. Ardents, comme des braises encore chaudes.

Des bruits de pas pressés se firent entendre à l'étage au-dessus. Quelqu'un accourait, ils ne pouvaient plus de permettre de rester ici, le combat devait être remis à plus tard. L'inconnu laissa sa fougue redescendre et il passa vivement par l'une des fenêtres du bâtiment, sans un bruit, disparaissant dans le voile noir de la nuit. Nijima, quant à lui se cacha derrière l'un des piliers de pierre, en espérant qu'on ne puisse pas le trouver.

Nessa descendit les escaliers centraux ; tout ce tapage l'avait réveillée. Elle plaça sa main devant la bouche, pour cacher son bâillement. Elle était sûre d'avoir entendu quelque chose, mais pourtant tout semblait calme. La professeur parcourut le hall rapidement, pour voir s'il y avait quelque chose d'inhabituel, mais elle ne trouva rien. Seule ombre au tableau, l'une des fenêtres étaient ouverte. Non pas qu'elle soit frileuse, mais le vent la faisait frisonner, sous sa simple robe de chambre.

Nijima retenait sa respiration, tout en serrant le parchemin dans sa poche. Au moins, il avait pu le protéger de cet inconnu. Une folle envie lui prit, et s'il en lisait le contenu ? Ce n'était pas dans ses habitudes, mais sa curiosité venait être piquée au vif. L'assassin attendit que Nessa parte, avant de dérouler le parchemin. L'écriture y était extrêmement fine et travaillée. Pourtant, il ne pouvait pas lire ce qui y était inscrit. Et pour cause, il en voulait à son ignorance de la langue ancienne, langue oubliée de tous, sauf des magiciens qui s'en servent pour jeter des sorts extrêmement puissants. Rares sont ceux qui maîtrisent parfaitement cette langue. Malheureusement, Nijima n'en faisait pas partie.

Malgré tout, il avait pu lire les deux derniers mots de la feuille. « Cordelia Flemming ». Voilà qui était très intéressant.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Age of Eternity [A Crossed Destinies' spin-off]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Top Spin 4
» Star wars épisode VII, future trilogie et spin off
» Spin off ?
» Qu'est-ce que c'est ?! o.o

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Detective Conan :: Espace détente :: Vos créations :: Fictions-
Sauter vers: