Partagez | 
 

 Petites histoires pour méditer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Petites histoires pour méditer...   Ven 7 Nov - 16:29

Bon, Eyto qui ouvre le bal avec sa fiction énorme sur les membres de ce forum dans l'univers de DC, ça m'a donné envie d'écrire un peu. Razz

Ce topic recensera tous mes petites nouvelles qui porteront sur l'univers de DC (même si ça pourra sûrement changer, à certaines occasions). Basiquement, ce sera toujours du Post-Org, parce qu'il y a plus de matière à faire, je trouve.
Et il n'y a aucune cohésion entre les nouvelles, donc n'espérez pas de suite à chaque fois. ^^

     Sommaire des nouvelles
- "L'isolement d'une pilule" (ShinAi) => Lisez ici.
- "Violence pardonnée" (Conan/Kogoro) => Lisez ici.
- "Réflexe" (Yusaku/Yukiko) => 19/11/14 à 19 heures
- "L'Entre-Monde" => A venir...

Bref, un peu de patience, le temps de la rédaction, la nouvelle arrive. Razz

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Sam 15 Nov - 14:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Petites histoires pour méditer...   Ven 7 Nov - 18:42

L'isolement d'une pilule


Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=y0oxE2Voq6I

L'air glacial de l'hiver brûlait les poumons d'Haibara. Pourtant, la jeune fille aimait cette sensation. Chaudement habillée, elle marchait dans le parc de Beika en laissant des traces de pas dans la neige blanche. Son bonnet en laine lui couvrait la tête, mais elle avait toujours ses oreilles qui gelaient. Le parc était désert. Les rares personnes qui passaient, étaient des jeunes gens, pressés de rentrer chez eux, pour retrouver la douce chaleur de leur foyer.

Haibara baissa la tête pour se réchauffer dans sa grande écharpe. Elle continua à marcher pendant de longues secondes en regardant les arbres, dénudés de leur feuillage. Les lampadaires commençaient à s'allumer pour prodiguer leur lumière artificielle qui éclairait les bancs publics. Haibara soupira doucement et s'assit sur l'un d'entre eux. Le froid de la neige fit sursauter la jeune fille, au moment où elle toucha le banc.

Cela faisait trois mois que l'Organisation était tombée et que Conan était redevenu Shinichi, après avoir pris l'antidote de l'APTX 4869. Et elle, la jeune scientifique, toujours reléguée à côté, elle n'avait pas eu le courage de reprendre sa forme d'origine. Toujours dans l'ombre, elle assistait coïte à la dénonciation des méfaits de l'Organisation. Les journaux parlaient beaucoup, souvent pour rien, mais l'hypothèse d'un poison pour l'immortalité avait vu le jour.

Même si elle avait reçu le soutien du professeur Agasa, qui lui répétait que ce n'était pas sa faute, Haibara fondait doucement dans la dépression. Elle s'éloignait de ses anciens amis, de ceux qu'elle avait connus, pour se morfondre dans sa solitude. Quand on lui demandait si elle avait des problèmes, elle répondait que non, avec ce petit sourire amer qu'elle affectionnait tant.

La neige commençait à tomber. Des petits flocons blancs qui voilaient le ciel.
La fillette leva les yeux. Peut-être qu'un jour, elle pourrait oublier tout ça.
Shinichi était derrière un arbre et l'épiait, gravement.

Le détective s'avança et arriva dans le dos de sa jeune amie. Il posa une main sur son épaule. Une main fraternelle.

- En certaines âmes vivantes, commença-t-il, réside une inexprimable solitude. Si grande qu'elle se doit être partagée, de même que ceux qui t'aiment, partagent leur présence.

A ces mots, Haibara posa sa joue contre la main gelée du lycéen qui se laissa faire, sans bouger. Ce dernier se rapprocha de l'oreille de la jeune fille pour lui murmurer le reste de sa pensée :

- Je connais cette même solitude. Sache donc par ceci que, dans l'immensité, vit plus solitaire que toi.

Sur cette phrase, l'ancien Conan dégagea sa main de l'étreinte d'Haibara, avant de s'en aller. Le bruissement de ses pas dans la neige fendait le cœur de la scientifique qui sentait les larmes couler sur ses joues, avant de s'écraser sur le sol. Elle se leva brusquement et courut pour rejoindre Shinichi.

Ce dernier se retourna, étonné. Il se baissa pour être à la hauteur de la jeune fille. Cette dernière plongea dans ses bras pour l'enlacer. Pendant de longues minutes. Et elle partit en courant, sans un mot.

~~~~~~


Cachée dans une ruelle sombre, éclairée uniquement par la lumière d'un distributeur de snacks, elle sortit ses mains de ses poches. Prenant son portefeuille, elle l'ouvrit pour en extraire une petite pilule de couleur bleue.
Avec un sourire franc sur son visage, elle l'avala. Une chaleur réconfortante l'envahit, tandis qu'elle commençait à perdre connaissance.
Elle tomba sur le sol, sur le ventre. Sa vision était trouble et elle ressentait des douleurs aiguës dans tout son corps.

La boucle était bouclée.

- Merci, Kudo-kun.

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 


Dernière édition par MeitanteiEdogawa le Ven 7 Nov - 22:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyto
☆ Agent du fbi ☆
☆ Agent du fbi ☆
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 91
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 20
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Petites histoires pour méditer...   Ven 7 Nov - 19:14

Et bien... certifié qualité ME.
J'aime bien cet OS. En fait, c'est original, et j'attends les prochains.
Au passage, j'adore ton style d'écriture ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didikudo
Habitué
Habitué
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Animé
  • Manga
  • Livres
  • Films

Messages : 58
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Petites histoires pour méditer...   Sam 8 Nov - 8:48

J'aime bien ;-) Je n'avais jamais lu une de tes fic, mais j'ai adoré cet OS...j'attends la suite !!!

_________________
"I'm not a psychopath, I'm a highly functioning sociopath. Do your research"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeitanteiEdogawa
Légende d'Arcania
Légende d'Arcania
avatar

Genre regardé(s)/lu(s) :
  • Manga

Messages : 108
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 18
Localisation : 221B Baker Street

MessageSujet: Re: Petites histoires pour méditer...   Dim 9 Nov - 18:59

Merci à vous deux, pour le retour.
On passe à la suite avec une fiction avec peu d'action, c'était juste histoire d'exprimer ma pensée sur un certain sujet. Razz
Je reconnais que c'est diablement court, mais je n'avais pas vraiment d'imagination, sur ce coup-là.

Violence pardonnée


Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=D2lEKrEHcGY&spfreload=10

Kogoro était tranquillement installé devant le poste de télévision, en train de regarder un autre concert de Yoko Okino, son idole favorite. Mais, le détective avait bien changé depuis l'époque de l'Organisation. Plus de cris hystériques d'un fan inconditionnel, plus de canettes de bière empilées au pied du bureau, le détective était devenu mature et intelligent. Le détective à la moustache épluchait les demandes de potentiels clients, tout en écoutant la musique de la chanteuse.

Sérieux, il allait écrire la réponse à une des lettres, quand la télévision changea de ton pour un flash spécial. La présentatrice déclarait qu'un terroriste venait de menacer plusieurs passants avec un pistolet dans les rues de Tokyo, avant d'en blesser plusieurs et de suicider en activant une bombe qu'il portait sur le torse, créant de gros dommages autour de lui. Kogoro leva légèrement la tête avant de soupirer de dépit. C'était le second acte de terrorisme revendiqué au nom d'une religion, ce mois-ci.

Kogoro se leva de sa chaise et se dirigea vers la cuisine pour se préparer un café. C'est alors que la porte d'entrée s'ouvrit, tandis que s'engouffrait Conan, tout ébouriffé par le vent d'automne. L'ancien détective endormi s'approcha de lui pour lui souhaité le bonjour, une tasse noire fumante, dans les mains.

- Salut, Shinichi. T'as entendu les dernières nouvelles, j'imagine, lança-t-il, entre deux gorgées.
- Shinichi Kudo n'est plus, il est mort quand il a pris l'APTX 4869, répondit Conan. Haibara n'a pas trouvé d'antidote, je suis confiné dans ce corps...
- Désolé... Conan.
- Autrement, continua le détective rajeuni, tu dois parler de cet incident terroriste, c'est bien ça ? C'est triste de voir que ça va continuer...
- Qu'est-ce que tu veux dire, pourquoi cela va continuer ?

Conan prit une inspiration profonde. Les hommes sont violents, et tout tourne autour de la violence. Donnez une claque à quelqu'un et celui-ci vous la rendra. Frappez un père et ses enfants vous le rendront. Tuez un héros et ses fidèles vous le rendront. Le terrorisme est alimenté par cette boucle de violence.

Le garçon posa son cartable sur le côté avant de s'asseoir sur le canapé et débarrassa les magazines qui se trouvaient sur la table basse. Kogoro suivit l'enfant et se plaça sur le canapé opposé, son café à demi-terminé. Conan continua son discours. L'intégralité de ces politiciens qui dénoncent ouvertement le terrorisme dans leurs messages officiels. Cela ne fait que raviver la flamme qui brûlent les terroristes, qui ne cherchent que plus de destruction pour imposer leurs idéaux.  On a beau arrêter tous les criminels, il en existera toujours. La boucle de violence est inévitable.

Kogoro restait silencieux. Il se leva avec un soupir de dédain, qui laissa Conan pour le moins interloqué.

- Je croyais que tu l'avais bien compris, Conan, fit le détective avec un regard paternel. Tu brises le cœur d'une personne, mais elle prend toujours soin de toi, n'est-ce pas le plus bel exemple de pardon, qui puisse être ?

_________________
Any treasure you attain without anyone ever working for it is no treasure at all.
Envolez-vous pour Arcania:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites histoires pour méditer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites histoires pour méditer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites histoires de... Brocéliande
» Il faut pleins de petites histoires pour former la grande.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Deux petites mignonnes pour la journée....
» Petites fiches pour bien aborder le Silmarillion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Detective Conan :: Espace détente :: Vos créations :: Fictions-
Sauter vers: